fbpx

Le 5 janvier 2009, un skieur professionnel subit une grave fracture au genou nécessitant une intervention chirurgicale rapide. Après l’opération le 7 janvier 2009, ce fameux skieur se fait proposer de faire des traitements en chambre hyperbare pour tenter d’aider la régénération de sa blessure qui risque de l’invalider pour plusieurs mois voir année. N’oublions pas que nous sommes alors en 2009 et que si encore à ce jour l’hyperbare est méconnue du public imaginez en 2009 !

Celui-ci accepte de faire ces traitements. 30 séances en chambre hyperbare sur 6 semaines, soit 5x semaine. Les résultats ont été plus que satisfaisants ! Le 3 mars 2009, il enfile ces skis et retourne affronter les pentes  comme s’il n’y avait jamais eux d’accident ?!

⁃ La superstar du football Terrel Owens utilisa la thérapie hyperbare pour se remettre d’une blessure à la cheville subie pendant la saison. Il participera au Superbowl de la même année ! (Fox Sports)

⁃ Le linebacker Kevin Burnett affirme qu’il a pus rejouer au football après une chirurgie au cartilage du genou grâce aux séances en chambre hyperbare. (Dallas Cowboys official Weekly)

⁃ Le défenseur des Bengals de Cincinnati Bryan Robinson dit : « Les séances en chambre hyperbare ont été le catalyseur qui ont permis à ma blessure à la cheville qui ne guérissait pas, d’enfin se résorber! »

Ces histoires ne sont que quelques-unes sur des centaines et des centaines !

Selon les dernières études parues au dernier symposium annuel sur l’hyperbare HBOT de l’IHMA (International Hyperbaric Medical Association), les séances en chambre hyperbare apporteraient de grands bénéfices aux gens du domaine sportif. On parle de :

⁃ Ralentissement du processus d’inflammation

⁃ Favorisation et augmentation  du développement des tissus musculaire

⁃ Augmentation de la régénération et la réparation de fracture 

⁃ Réduction de l’inflammation

⁃ Amélioration de l’amplitude des mouvements

Et pour les commotions cérébrales survenues pendant une activité sportive comme le hockey, le football ou un accident en vélo ? L’hyperbare pourrait alors :

⁃ Augmenter l’oxygénation des tissus

⁃ Favoriser la formation de nouveau réseau neuronal

⁃ Augmenter le niveau de cellule souche dans le sang

⁃ Favoriser la neuroplasticité

Finalement, que ce soit pour une commotion cérébrale, un accident ou une blessure sportive, l’hyperbare est un incontournable ! Même que de récente étude semble démontrer les bienfaits que l’hyperbare pourrait avoir sur les douleurs chroniques sportives telles que certaines formes d’arthrite par exemple.

 

Pour plus d’info sur le sport et l’hyperbare

CLIQUEZ ICI !

 

Pour plus d’info sur les commotions cérébrale

CLIQUEZ ICI