Maladie De Lyme VS Stévia ?!?

Quand la nature nous vient en aide

Dans les 10 prochaines années au Québec, il est probable que la maladie De Lyme voit un boum exponentiel ! Ce n’est plus une surprise pour bien des gens, mais la maladie est insidieuse et très compliquée à traiter en raison de ses capacités à changer rapidement de forme.

On parle de pres de 300 000 personnes diagnostiquées aux États-Unis seulement ! Bien que les services de santé se pavanent en affirmant que 80 à 90% des cas se disent « résolus » il n’en reste pas moins que 10 à 20% des gens atteints voient leur maladie persister et devenir souvent dévastatrice !

Borrelia Burgdorferi, voici la grande coupable ! Le problème c’est qu’il semblerait que cette fameuse bactérie transmute pour mieux survivre aux antibiotiques et c’est là que le calvaire commence !

Traitement en chambre hyperbare et grande dose d’antibiotiques deviennent alors nécessaire, mais qui dit antibiotique, dit effets secondaires… Je vous épargne les histoires d’horreur parce que pour avoir fréquenté des gens gravement atteints, je peux vous confirmer que certains voient leur vie pratiquement détruite !

Par contre, de nouvelles recherches suggèrent qu’un traitement à long terme moins invasif que ceux connus pourrait être mis en place bientôt !

Le European Journal of Microbiology and Immunology a révélé une étude surprenante affirmant mettre fin à l’état avancé ou chronique de la maladie de Lyme avec un traitement de stévia ! Oui ! Oui ! Vous avez bien entendu, du stévia ! Cet édulcorant utilisé pour sucrer en réduisant les calories absorbées.

L’étude a révélée que l’extrait de feuilles de stévia avait un puissant effet antimicrobien sur la B. burgdorferi. Ils ont testé l’effet de différent type de stévia et les ont comparés aux antibiotiques souvent utilisés contre la maladie de Lyme (doxycycline, céfopérazone, daptomycine).

Bien sûr, les chercheurs débutent d’autres études plus approfondies pour en faire un traitement contre la maladie de Lyme mais les perspectives sont plus que prometteuses !!

Souhaitons maintenant que les autorités ne bloquent pas le processus puisque le stévia est beaucoup moins lucratif que tout autre antibiotique pour les compagnies pharmaceutiques.

Au final, imaginez à quel point les traitements contre la maladie De Lyme pourraient devenir beaucoup plus « naturel » que les méthodes reconnues et utilisées actuellement. « Protocole pour vous traiter madame :  90 minutes de séances en chambre hyperbare par jour ainsi que votre dose de feuille de stévia. » Pourquoi pas ?

Pour plus d’info sur ladite étude, je vous invite à regarder le lien suivant. Un dossier complet et vraiment surprenant ! (L’info est en anglais par contre)

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4681354/