L’oxygène est source de vie, sur cette question il n’y a aucun doute. Mais que pourrait-il arriver si nous apportions à notre corps une dose d’oxygène supérieur à ce à quoi notre biologie est habituer? La chambre hyperbare nous apporte de plus en plus de réponses sur la question.

Autre question fréquemment posée : Pourquoi ne pas juste utiliser un concentrateur d’oxygène pour augmenter notre niveau d’oxygène ?? Tout est une question de changement de pression atmosphérique que nous réussissons à atteindre dans un caisson hyperbare, pression inatteignable avec seulement un concentrateur d’oxygène. Mais ça, c’est une autre histoire…

N’oubliez pas que Je ne suis pas docteur et cet article de Blog n’est qu’un résumé d’opinion personnel sur plusieurs douzaines d’études trouvé sur l’hyperbare… Alors, allons-y sans plus tarder avec nos 16 « preuves scientifiques » faites sur la question des chambres hyperbares. Notez qu’il existe des centaines et des centaines d’études sur le sujet, mais cette chronique de blog traitera seulement de quelque une d’entre elles.

 

1- Excellent support après un AVC

Sur 73 patients ayant fait un AVC, pratiquement tous ont ressenti des bienfaits après 40 séances en chambre hyperbare à raison de 5 fois par semaine. Les patients du test avaient eux un AVC dans un délai allant de 6 à 36 mois. Après ce protocole complété, la constatation évidente fut au niveau neurologique. Les docteurs semblent confirmer que l’hyperbare réactiverait la neuroplasticité du cerveau. Cette neuroplasticité aide au final à la restauration des zones cérébrales endommagées. D’autres tests sur des rats on également conclut qu’un effet anti-inflammatoire avait lieu dans le cerveau et le coeur de celles-ci ainsi qu’un effet antibactérien au niveau cardiaque. Prometteuse recherche !

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/23335971

 

2- Soigne l’intoxication au monoxyde de Carbone

Une intoxication au monoxyde de carbone peut causer de grave dommage au cerveau et même causer la mort. Le monoxyde de carbone peut empêcher en quelque sorte les déplacements d’oxygène dans le sang. Cela réduit ainsi la quantité d’oxygène fournie aux tissus.

Des séances en chambre hyperbare ont démontré une baisse de la mortalité chez les gens ayant été intoxiqués par le CO2. En augmentant la saturation d’oxygène dans le sang par pression, on aide ainsi le corps à déloger les molécules de monoxyde de carbone toujours présent.

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/?term=Hyperbaric+Oxygen+Therapy+Is+Associated+With+Lower+Short-+and+Long-Term+Mortality+in+Patients+With+Carbon+Monoxide+Poisoning

 

3- Améliore certains problèmes de vision

L’hyperbare pourrait aider certains problèmes de vision comme l’occlusion de l’artère rétinienne centrale. C’est un peu comme un « infarctus oculaire ». C’est-à-dire que l’artère principale qui alimente l’oeil devient obstruée pour tout plein de raison. À partir de là, si ce n’est pas traité rapidement, la personne atteinte peut avoir une perte de vision partielle, voire même permanente !

Des études ont démontré qu’après seulement une dizaine de traitements hyperbare, la vue des gens atteinte pouvait revenir à la normale. À noter que les pressions utilisées lors de cette étude étaient de 2.4 ATA. C’est beaucoup !

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/28500127

 

4- Pourrais restaurer les tissus endommagés

Les infections bactériologiques peuvent détruire certains tissus de notre épiderme. Parfois le tout peut même tourner en gangrène! Un essai sur 1583 personnes a prouvé que des séances hyperbares pourraient améliorer significativement les traitements conventionnels lors d’infection. L’hyperbare peut réduire l’inflammation et favoriser la restauration des tissus atteints. De plus dans certains cas et selon le type d’antibiotique utilisé, les solutions hyperbares pourraient augmenter l’effet de ceux-ci lors d’infection bactériologique.

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/24786980

 

5- Reduits les douleurs chroniques

Des séances hyperbares testées sur 60 personnes ont démontré une diminution des douleurs chronique. Des gens atteints de la fibromyalgie ont senti des bénéfices après 8 semaines de traitement continu. Certaines personnes souffrant de façon musculaire elles ont vue après 3 semaines de nette amélioration sur leur état de santé. D’autre on même put réduire leur médicamentation antidouleur ce qui n’est vraiment pas banal pour les gens souffrant depuis plusieurs années.

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/26010952

 

6- Est bénéfique pour les accidents au cerveau 

Chez 60 patients souffrant de lésions de la colonne vertébrale (RCT), 8 semaines de séance hyperbare ont amélioré les fonctions nerveuses et réduit la dépression et l’anxiété. Une analyse de 11 études portant sur 705 patients a montré que l’oxygénothérapie hyperbare diminuait l’invalidité et améliorait l’activité cérébrale. Chez une fillette de 2 ans souffrant d’une lésion cérébrale, des solutions hyperbares pendant 27 jours ont permis de rétablir la perte de tissu cérébral et de parvenir à son rétablissement.

D’autres études chez les rats démontrent que l’oxygénothérapie hyperbare réduit l’inflammation, inhibe les lésions nerveuses, augmente la croissance des cellules nerveuses et des vaisseaux sanguins et réduit la douleur.

Une étude chez plusieurs patients gravement blessés a révélé qu’une seule séance d’oxygénothérapie hyperbare touchait directement l’inflammation.

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5521886/

 

7- Contre l’anémie

Lorsqu’elle est appliquée tôt, l’oxygénothérapie hyperbare a un effet positif sur l’anémie sévère. Elle a été bénéfique aux patients qui ne pouvaient accepter une transfusion sanguine pour des raisons religieuses ou immunologiques.

Dans une autre étude, 10 séances d’oxygénothérapie hyperbare à pression élevée ont été suffisantes pour soulager les symptômes chez un patient souffrant d’hémorragie.

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/23045922

 

8- Sur les abcès intracrâniens

Un essai sur 40 patients on démontré une guérison complète de tous les patients. Une oxygénothérapie hyperbare avait été administrée en plus d’antibiotiques conventionnels.

L’oxygénothérapie hyperbare aurait contribué à favoriser la guérison et la survie chez 5 enfants présentant des abcès au cerveau. De plus, l’hyperbare serait associée à un moins grand nombre d’échecs thérapeutiques, à une diminution du besoin de réopération et à une amélioration des résultats à long terme. Beaucoup d’étude reste à suivre sur le sujet, mais le protocole semble quand même très prometteur. 

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/27113742

 

9- Perte osseuse, l’hyperbare pourrait aider grandement

L’ostéomyélite est une infection des os ou de la moelle osseuse qui est généralement causée par une bactérie.

Une étude sur 181 cas a révélé que l’oxygénothérapie hyperbare guérissait 82,6% des patients présentant une infection osseuse chronique récurrente.

D’autres études chez l’animal montrent que l’oxygénothérapie hyperbare a favorisé la régénération osseuse après une blessure ou une intervention chirurgicale.

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/25308240

 

10- Améliore les effets indésirables de certaines radiothérapies

57 femmes ayant eu de la radiothérapie suite à un cancer du sein ont vu leur symptôme et effet secondaire réduit considérablement après des séances hyperbares. Elles ont fait un protocole de 47 sessions et ont pour la plupart constaté une nette amélioration au niveau des douleurs post-radiothérapie. Diminution des maux allant des douleurs au bras en passant par les grandes douleurs dans la zone affectée.

La radiothérapie peut causer beaucoup de dommage au niveau du rayonnement causé. L’hyperbare devient souvent une grande aide pour venir complémenter les traitements standard connue.

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/27682427

 

11- Pour les grands brûlés…

Une étude menée sur 800 grand-brûlés a montré une nette amélioration au niveau de la récupération et la mortalité comparativement au traitement standard sans OHB (Oxygénation HyperBare). Il apparaît clair que des séances en chambre hyperbare deviennent un excellent adjuvant dans le cas des gens grandement brûlés. 

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/365048

 

12- Gref cutané

Pour ce qui est des greffes cutanés, comme dans le cas des grands brûlés, l’hyperbare favoriserait le processus naturel de cicatrisation. Chez la souris, l’ajout de l’oxygénothérapie hyperbare a inhibé la réponse immunitaire et augmenté les chances d’acceptation de la greffe pendant la transplantation.

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/21129275

 

13- Contre la démence et l’alzheimer

Une étude faite sur 64 patients prenants du donépézil, un médicament pris pour contrôler l’alzheimer, et qui ont suivi des séances hyperbares pendant 12 semaines ont vu une amélioration cognitive sur leur état.

Une autre étude sur des souris par le département de neurobiologie de l’Université de Tel-Aviv ainsi que l’école de médecine de l’université et du centre de médecine hyperbare de l’Hôpital Assaf Harofeh vient de publier leur résultat très prometteur sur le sujet.

On peut y lire 2 thermes amples plus incroyables pour les gens atteints de la maladie de l’Alzheimer. On y dit :

« Les traitements par chambre hyperbare amènent une amélioration considérable des symptômes de l’Alzheimer » et

« L’étude ouvre la voie à un nouveau traitement révolutionnaire de la maladie… »

Bien sûr plus la maladie est prise tôt, plus les effets peuvent être bénéfiques.

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/22786527

http://siliconwadi.fr/21779/alzheimer-les-promesses-de-la-medecine-hyperbare-israelienne

 

14- Une aide précieuse contre certains cancers

Énormément d’études sont présentement en cour concernant le cancer et l’hyperbare. Plusieurs d’entre elles semblent démontrer l’efficacité de l’hyperbare pour aider les traitements standard de chimiothérapie ou radiothérapie. Il y a même une étude faite sur des femmes atteintes du cancer du sein qui tend à prouver que l’hyperbare aurait été jusqu’à stabilisé la masse cancéreuse dans certain cas! 

De plus d’autres études prouvent également que certain cancer voit leur progression interrompue. Le tout est probablement dû au fait que l’hyperbare favoriserait la propagation du système sanguin dans les organes du corps et minimiserait les vaisseaux sanguins au niveau des tumeurs pour ainsi les affaiblir. 

En résumé, l’hyperbare et la chimiothérapie pourraient être un bon adjuvant à ce traitement maximisant les chances de succès et réduisant potentiellement les effets indésirables de la chimio. Pour ce qui est de la radiothérapie, l’hyperbare renforcerait les cellules avoisinantes de la zone traitée et minimiserait les effets secondaires de la radio.

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3510426/

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5568407/

 

15- Accident de Decompression

C’est ici la plus connue des avantages des traitements hyperbares. La maladie des caissons ou accident de décompression est lorsqu’un plongeur remonte à la surface trop rapidement. Il se forme alors des bulles d’azote partout dans le corps. Dans les pires cas, cela peut même causer la mort ! Ces fameuses bulles peuvent se promener partout dans les fluides du corps et bloquer certaines zones.

Dans plusieurs cas cliniques, il est prouvé que déjà après une séance en hyperbare, la personne atteinte voit déjà son taux d’azote réduit considérablement. Il est important dans la plupart des cas que la personne qui a fait de la plongé et qui souffre d’une mauvaise décompression soit traité dans les 24h par un médecin spécialiste. Les pressions doivent être beaucoup plus puissantes qu’une simple chambre hyperbare flexible de 1.4 ATA.

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/28900861

 

16- Contre les infections et problèmes au foie

Des études sur les rats démontrent que l’hyperbare protège le foie de toute infection et blessure sur celui-ci. Ces recherches ont par contre été faites rapidement après les problèmes au foie découvert. Il y aurait un effet anti-inflammatoire et détoxifiant enclenché par les traitements en chambre hyperbare qui pourrait expliquer ces beaux résultats.

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/25185053

 

Voici ce qui conclut le résumé de certaines de nos recherches et études hyperbares. N’oubliez pas de faire vos propres recherches. Préférablement avant la location ou l’achat d’une chambre, nous vous invitons à voir avec votre médecin s’il existerait certain effet secondaire, car bien que l’hyperbare semble être une « thérapie » n’ayant pratiquement aucun effet secondaire, mieux vaut se renseigner, car s’éduquer c’est la clé !

*Attention cet article ne fait aucune mention précise des pressions utiliser ainsi que la quantité d’oxygène utilisé pour arriver à certain de ces bienfaits mentionnés ci-haut. Quelques-unes d’entre elles doivent même être contrôlées par des docteurs spécialisés en hôpital. Je ne suis pas docteur et cet article de Blog n’est qu’un résumé d’opinion personnel sur plusieurs douzaines d’études trouvé sur l’hyperbare. Le tout ce veut être un texte d’opinion informatif.

Pour d’autres infos, visitez le site web OxyExpert ET consultez votre médecin.

http://oxyexpert.com/documentations/